top of page

Aurélie, à 30 ans le déclic



-Pouvez-vous vous présenter?

Je m'appelle Aurélie, j'ai 36 ans et j'habite dans les Hauts de Seine. Je suis maman de deux adolescents 17 et 15 ans et d'un petit garçon de 7 ans. Je suis une jeune femme très ouverte souriante et extrêmement sociable. J'aime beaucoup rire et je ne m'en prive pas. Mon métier pourrait paraître décalé par rapport à ma personnalité car je suis conseillère funéraire! J'organise des obsèques, j'accompagne des familles en deuil. C'est un métier qui demande beaucoup d'empathie et une certaine maîtrise de ses propres émotions. C'est un métier passionnant et humain.

-Pour quelle raison avez-vous eu envie de vous tatouer?

Ce qui est très étonnant c'est que jusqu'à mes 30 ans j'étais absolument contre les tatouages pour le côté définitif des choses. Mais malgré tout j'adore l'art la couleur et le dessin. J'ai malheureusement perdu la jumelle de ma fille et pour les 10 ans de la fameuse date j'ai eu envie de le gravé dans ma peau. J'ai recherché pendant un peu plus d'un an l'artiste qui correspondait le plus à ce que je souhaitais exprimer et j'ai choisi Nicoz Balboa. Après ce tatouage je n'ai ressenti aucune douleur et ça a été le déclic, depuis on ne m'arrête plus.


-Pouvez-vous décrire vos plus belles pièces?

Pour moi mes tatouages sont tous mes plus belles pièces. Sur mon avant-bras, j'ai un dessin de Totoro full aquarelle dessiné par une artiste et tatouée par une artiste Bordelaise Karine Munoz. J'ai deux énormes pièces très récentes sur chaque cuisse que j'affectionne énormément ce sont des compositions de roses fleurs et mélange d'Alice aux pays des merveilles. L'une par Kloesius et l'autre par Pollyplankton. J'ai également un énorme tatouage dans le haut du dos en aquarelle également qui représente mes enfants laissant partir ma Petite réalisée par lululux tattoo. Je m'arrête là car j'ai plus de 26 pièces et je les aime tous. -Que représente le tatouage pour vous?

Le tatouage c'est un art, c'est la possibilité de pouvoir montrer aux autres ce qu'on aime, ce qu'on est, notre personnalité sans rien dire. Il y a le coter symbolique mais aussi esthétique, j'apprécie fortement la couleur, les paillettes l'aquarelle et je crois que ça se voient. Le tatouage m'a servi à titre personnel de cacher toutes les parties de mon corps que je n'aime pas et m'aide à apprécier chaque jour un peu plus mon corps. C'est thérapeutique.

-Une citation? Le mot de la fin?

-"C'est impossible" - "Seulement si tu crois que ça l'est"


Les différents photographes:

-Massimo Photographe




466 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Kommentit


bottom of page