top of page

Karine, miroir, miroir...



-Pouvez-vous vous présenter ? Je m'appelle Karine, j'ai 45 ans et j'habite dans la ville rose en Haute-Garonne. Je travaille chez SNCF Réseau dans le numérique. -Pour quelle raison avez-vous eu envie de vous tatouer ? Le 1er, il y a plus de 20 ans, je voulais un tour de cheville en tribal car je ne supportais pas les bijoux à la cheville... Pour les suivants ce n'est pas la même histoire. Suite à la prise d'un traitement lourd pour soigner ma maladie, j'ai pris énormément de poids en peu de temps et je n'arrivais plus à m'accepter ni à me regarder dans un miroir. Du coup j'ai choisi des compositions qui me représentaient et j'ai trouvé un tatoueur qui a réussi à les poser harmonieusement sur mes rondeurs et j'ai enfin pu me regarder à nouveau dans un miroir. Grâce à ça j'ai trouvé la force d'avancer pour devenir la femme que je suis aujourd'hui.

-Pouvez-vous décrire vos plus belles pièces ? Ils me plaisent tous et chacun représente une partie de moi. Par exemple ma cheville c'est ma musique, mon flanc droit ma passion pour le Japon et ses contes, mon flanc gauche ma passion pour le monde aquatique... et mon dos qui est en cours sur mon signe et ma passion pour les serpents. -Que représente le tatouage pour vous ? Pour moi le tatouage est un art corporel. Le tatoueur grâce à son talent, dessine sur notre peau, tout en respectant nos courbes, et cela nous permet de voir de magnifiques œuvres d'art. -Une citation ? Le mot de la fin ? J'avais fait un grand plongeon et grâce au tatouage j'ai pu remonter et sortir la tête de l'eau.


Crédit photos avec le fond noir ont été faite par :

Carla Dacal


La photo sur le muret a été faite par



309 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page